Close

20 décembre 2017

Le foulard Ophélia

Depuis toute petite, j’ai une certaine fascination pour tout ce qui vole et la nature. Alors évidement, les oiseaux, papillons et aujourd’hui les libellules sont des thèmes de prédilection. Il y’a toujours une élégance et une délicatesse qui se dégagent de ces sujets : parfaits pour des motifs donc !

Design Ophélia violine

Inspiration

Mon style à l’aquarelle pour mes motifs est très personnel, j’essaye de mettre en avant toutes les subtilités de ce méduim en travaillant les dégradés de couleurs avec beaucoup d’eau ou juste en aplats. Pour moderniser cette technique et donner de la profondeur aux peintures, je trace les contours dont la largeur varie selon les volumes. Je voulais donner un aspect graphique et plus actuel à mes dessins, car après mon stage à Londres, j’ai remarqué que certains pays adoraient les motifs à base d’aquarelle mais dans une version un peu plus vintage. Or pour moi, travailler l’aquarelle est comme une magie à part entière : il faut appréhender la couleur, la doser et contrôler l’apport en eau, tout en ayant en tête quel caractère on veut insuffler à la composition ! Tout un art ! Alors pourquoi se cantonner à un style précis alors qu’une infinité de choses est possible ?

D’ailleurs voici la première peinture où j’ai décidé d’expérimenter la combinaison de l’aquarelle et de courbes :

Le résultat est très frais grâce à ces contours ! Ce type d’illustrations est idéal pour des tableaux alors pourquoi pas pour des motifs textiles ?

Ces courbes ont aussi l’avantage de donner un rythme et une fluidité aux peintures, ce qui est vraiment important pour une composition. Il y a un style que j’adore et qui utilise aussi cette astuce, c’est l’Art Nouveau. Apparu fin 19è siècle, ce courant artistique se voulait en rupture avec l’héritage stylistique gréco-romain et s’inspire essentiellement de la nature dans un style graphique et coloré. Ce style a été très bref car il a connu une apogée début 20ème pour laisser place à l’Art Déco. Néanmoins il a influencé tous les types d’art : peinture avec Alphonse Mucha notamment, le mobilier avec les fameuses lampes Tiffany, l’architecture avec la tour qui danse à Prague….

J’ai donc voulu m’inspirer de ce style car le travail graphique de Mucha sur les fleurs et la pureté de ses modèles me touche énormément. Cette pureté est aussi présente dans une peinture qui me fascine c’est Ophélie du peintre John Evelett Milais, réalisé en 1852, avant l’apparition de l’Art Nouveau. La pièce Hamlet de Shakespeare a beaucoup inspiré d’artistes durant cette période, j’ai trouvé un article très intéressant que je vous encourage à lire, si cela vous intéresse, il explique notamment chacune des œuvres qui s’inspire de cette pièce et explique pourquoi ce thème :

https://artcheologie.wordpress.com/2014/03/06/le-mythe-dophelie-et-ses-representations-au-xixeme-siecle/

J’ai donc voulu réalisé un foulard qui puise ses influences dans l’univers de la rivière et de l’Art Nouveau. C’est ainsi que le design Ophélia était né.

Peintures

Pour travailler ce foulard dans une composition globale, j’ai peint sur un format carré, en essayant de composer au maximum sur le dessin préliminaire pour avoir une idée de la structure, ainsi sur la peinture suivante, vous pouvez voir le nénuphar entouré des lignes graphiques. Ces dernières servent à rythmer le design associé au placement des libellules. J’adore peindre les libellules et les papillons car on peut faire apparaître différents motifs sur leurs ailes, ici, je voulais que leurs ailes soient comme en dentelle… Et je voulais une bordure florale pour rester dans ce thème. Enfin, j’ai travaillé des motifs feuilles et géométriques à petites échelles pour avoir des détails bien lisibles quand on porte le foulard.

 

 

Infographie et prototypages

Il m’a fallu du temps sur Photoshop pour designer ce foulards, mais cela en valait vraiment la peine. En effet, il a fallu que je refasse les lignes à l’ordinateur pour avoir un rendu propre et net, retravailler le placement des libellules, réaliser la bordure florale…

J’ai pu imprimer 3 prototypes de ce foulard en couleurs différentes : violine, rose indien et vert d’eau. Voici une photo du coloris rose indien :

Grâce à ces derniers, j’ai pu tout réajuster ce qui n’allait pas : agrandir la bordure florale pour qu’elle soit plus lisible, réduire l’échelle des motifs feuilles, adapter les couleurs et voilà le résultat final !

J’espère développer ce design dans les deux autres coloris pour le printemps. Quel coloris imaginez-vous pour ce design ?

Particularités du design Ophélia

foulard 100% soie véritable, fabrication française, motif aquarelle avec des libellules et des fleurs

J’adore porter ce foulard, la couleur est idéale pour l’hiver comme pour le printemps-été car il peut être porté avec des teintes claires ou soutenues ! En pliage triangle, on peut faire apparaître une libellule dans l’angle, et le nénuphar apportera une touche de lumière à votre visage. La bordure florale vient élégamment habiller les bords du foulard et apporte sa touche de lumière aussi.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.